Le roi a pris le temps de parler avec les travailleurs et a bu un café avec eux avant le début de leur shift. "Il nous a interrogés sur nos conditions de travail et a demandé quel était l'impact (de notre travail) sur notre vie de famille", a expliqué Pascal Waeres, chauffeur. "C'est sympa qu'il prenne le temps de venir parler aussi avec les petites gens". À la fin de la visite, le roi a reçu en cadeau un camion en modèle réduit. Bruxelles-Propreté, qui s'occupe de la gestion des déchets en Région bruxelloise, occupe 400 travailleurs. (Belga)

Le roi a pris le temps de parler avec les travailleurs et a bu un café avec eux avant le début de leur shift. "Il nous a interrogés sur nos conditions de travail et a demandé quel était l'impact (de notre travail) sur notre vie de famille", a expliqué Pascal Waeres, chauffeur. "C'est sympa qu'il prenne le temps de venir parler aussi avec les petites gens". À la fin de la visite, le roi a reçu en cadeau un camion en modèle réduit. Bruxelles-Propreté, qui s'occupe de la gestion des déchets en Région bruxelloise, occupe 400 travailleurs. (Belga)