Le psoriasis est une pathologie chronique qui se manifeste sous forme de plaques rouges gonflées de tailles diverses, parfois accompagnées de démangeaisons et susceptibles de saigner. Ces tâches disgracieuses apparaissent sur le cuir chevelu, les genoux, les coudes et le bas du dos. Dans certains cas, elles peuvent même s'étendre à la totalité du corps. "La simple vue de ces plaques, étant donné qu'elles se trouvent sur la peau, déclenche souvent des réactions bizarres de la part des autres", explique le porte-parole de la campagne intitulée "Under the spotlight". Ainsi, de nombreux patients sont en dépression. A l'heure actuelle, la guérison définitive de la maladie n'est pas encore possible. "Des avancées ont bien été réalisées lors des dix dernières années, mais les traitements disponibles varient selon la localisation du psoriasis et ne conviennent pas à tout le monde", explique la présidente du Groupe d'Aide à la Recherche et à l'Information sur le Psoriasis. "Avec la campagne, nous espérons attirer l'attention des gens sur la stigmatisation des patients et mettre le psoriasis à l'agenda de la santé publique pour qu'il soit un jour reconnu comme une maladie handicapante.", conclut-elle. (JAV)

Le psoriasis est une pathologie chronique qui se manifeste sous forme de plaques rouges gonflées de tailles diverses, parfois accompagnées de démangeaisons et susceptibles de saigner. Ces tâches disgracieuses apparaissent sur le cuir chevelu, les genoux, les coudes et le bas du dos. Dans certains cas, elles peuvent même s'étendre à la totalité du corps. "La simple vue de ces plaques, étant donné qu'elles se trouvent sur la peau, déclenche souvent des réactions bizarres de la part des autres", explique le porte-parole de la campagne intitulée "Under the spotlight". Ainsi, de nombreux patients sont en dépression. A l'heure actuelle, la guérison définitive de la maladie n'est pas encore possible. "Des avancées ont bien été réalisées lors des dix dernières années, mais les traitements disponibles varient selon la localisation du psoriasis et ne conviennent pas à tout le monde", explique la présidente du Groupe d'Aide à la Recherche et à l'Information sur le Psoriasis. "Avec la campagne, nous espérons attirer l'attention des gens sur la stigmatisation des patients et mettre le psoriasis à l'agenda de la santé publique pour qu'il soit un jour reconnu comme une maladie handicapante.", conclut-elle. (JAV)