Le dossier d'implantation d'un parc de 3 éoliennes de 150 mètres de haut à Marche-Lez-Ecaussines a été refusé les fonctionnaires de la Région Wallonne. Selon l'actuel conseiller communal Pierre Rompato, la nouvelle a été accueillie avec satisfaction par les riverains concerné par le projet. "Une contre-étude d'incidence a été menée face au projet d'Electrabel par un comité de riverains", a indiqué Pierre Rompato. "La zone pressentie pour l'implantation est le dernier endroit réellement vert de l'entité, le long de la RN57, du côté de Marche-lez-Ecaussines. Nous avons connu l'implantation de voies de chemin de fer et d'entreprises Seveso et, à présent, ça suffit. Malgré le refus des fonctionnaires wallons, un recours auprès du ministre compétent Christian Henry est cependant toujours possible", a conclu Pierre Rompato. (ANA)

Le dossier d'implantation d'un parc de 3 éoliennes de 150 mètres de haut à Marche-Lez-Ecaussines a été refusé les fonctionnaires de la Région Wallonne. Selon l'actuel conseiller communal Pierre Rompato, la nouvelle a été accueillie avec satisfaction par les riverains concerné par le projet. "Une contre-étude d'incidence a été menée face au projet d'Electrabel par un comité de riverains", a indiqué Pierre Rompato. "La zone pressentie pour l'implantation est le dernier endroit réellement vert de l'entité, le long de la RN57, du côté de Marche-lez-Ecaussines. Nous avons connu l'implantation de voies de chemin de fer et d'entreprises Seveso et, à présent, ça suffit. Malgré le refus des fonctionnaires wallons, un recours auprès du ministre compétent Christian Henry est cependant toujours possible", a conclu Pierre Rompato. (ANA)