Christian de Duve, lauréat du prix Nobel en 1974 pour ses découvertes sur le lysosome et le peroxysome, a choisi l'euthanasie il y a un mois, révèle le Soir, qui publie une entrevue posthume. "Je suis tout proche de la mort, je suis au bout du rouleau", y déclare-t-il notamment. Né en 1917, Christian de Duve avait obtenu son diplôme de médecine en 1941 et celui de chimie cinq ans plus tard. Le fruit de ses recherches a permis des avancées significatives dans la recherche médicale, et en particulier en cancérologie. Père de quatre enfants, il les a réunis autour de lui samedi matin pour partir "dans une grande sérénité" selon les termes de sa fille. (Belga)

Christian de Duve, lauréat du prix Nobel en 1974 pour ses découvertes sur le lysosome et le peroxysome, a choisi l'euthanasie il y a un mois, révèle le Soir, qui publie une entrevue posthume. "Je suis tout proche de la mort, je suis au bout du rouleau", y déclare-t-il notamment. Né en 1917, Christian de Duve avait obtenu son diplôme de médecine en 1941 et celui de chimie cinq ans plus tard. Le fruit de ses recherches a permis des avancées significatives dans la recherche médicale, et en particulier en cancérologie. Père de quatre enfants, il les a réunis autour de lui samedi matin pour partir "dans une grande sérénité" selon les termes de sa fille. (Belga)