L'idée est de continuer à profiter à plein de l'énergie des éoliennes même en cas de faible demande d'électricité (nuit), a expliqué le ministre de la Mer du Nord Johan Vande Lanotte. "Cette production est subsidiée" donc autant la rentabiliser, a-t-il justifié. L'énergie produite servira dans ce cas à pomper l'eau du puits de l'atoll énergétique, le mouvement s'inversant en cas de pics de consommation. Dans ce dernier cas de figure, l'eau de mer se déverserait à nouveau dans l'atoll, ce qui permet alors de récupérer l'énergie électrique. Cette zone sera couplée à un projet de développement de la nature (oiseaux), une île aux sternes (hirondelles de mer) étant créée, ainsi qu'une aire de nidification pour le goéland brun. L'atoll énergétique sera "selfsupporting", a souligné le secrétaire d'Etat à l'Energie Melchior Wathelet. Ce dernier a en effet rejeté l'idée d'éventuels "mécanismes de soutien" (certificats). (Belga)

L'idée est de continuer à profiter à plein de l'énergie des éoliennes même en cas de faible demande d'électricité (nuit), a expliqué le ministre de la Mer du Nord Johan Vande Lanotte. "Cette production est subsidiée" donc autant la rentabiliser, a-t-il justifié. L'énergie produite servira dans ce cas à pomper l'eau du puits de l'atoll énergétique, le mouvement s'inversant en cas de pics de consommation. Dans ce dernier cas de figure, l'eau de mer se déverserait à nouveau dans l'atoll, ce qui permet alors de récupérer l'énergie électrique. Cette zone sera couplée à un projet de développement de la nature (oiseaux), une île aux sternes (hirondelles de mer) étant créée, ainsi qu'une aire de nidification pour le goéland brun. L'atoll énergétique sera "selfsupporting", a souligné le secrétaire d'Etat à l'Energie Melchior Wathelet. Ce dernier a en effet rejeté l'idée d'éventuels "mécanismes de soutien" (certificats). (Belga)