Après la révélation de l'affaire la semaine dernière dans les médias, le parquet a reçu ces derniers jours de nouvelles déclarations sur le médecin. L'une d'entre elles a débouché sur une inculpation. Le parquet n'a pas souhaité donner plus de détails sur l'enquête qui est toujours en cours. Une enquête avait été ouverte début septembre à l'encontre de Raoul R., 51 ans, après le dépôt d'une plainte par un mineur. Des perquisitions ont été menées à son domicile à Putte et à son cabinet de l'UZA, où il est le responsable du centre du diabète pour les enfants. Le médecin a été placé sous mandat d'arrêt après audition. La chambre des mises en accusation d'Anvers a prolongé la semaine dernière sa détention, après que la chambre du conseil a voulu le libérer sous conditions. (JAV)

Après la révélation de l'affaire la semaine dernière dans les médias, le parquet a reçu ces derniers jours de nouvelles déclarations sur le médecin. L'une d'entre elles a débouché sur une inculpation. Le parquet n'a pas souhaité donner plus de détails sur l'enquête qui est toujours en cours. Une enquête avait été ouverte début septembre à l'encontre de Raoul R., 51 ans, après le dépôt d'une plainte par un mineur. Des perquisitions ont été menées à son domicile à Putte et à son cabinet de l'UZA, où il est le responsable du centre du diabète pour les enfants. Le médecin a été placé sous mandat d'arrêt après audition. La chambre des mises en accusation d'Anvers a prolongé la semaine dernière sa détention, après que la chambre du conseil a voulu le libérer sous conditions. (JAV)