Les parkings le long de la E40 ne disposent pas de stations-services ni de sanitaires et font donc l'objet de moins de contrôles. Ils sont dès lors privilégiés pour des organiser des activités illégales de trafic d'être humains et pour des vols de chargements, indique samedi un communiqué de la ministre flamande de la Mobilité Hilde Crevits. Ce sont surtout les parkings en direction de la France qui sont visés, car les camions qui y font des haltes prennent ensuite la route de Calais et de la Grand-Bretagne. Ces dernières années, l'illumination des parkings a été changée, les clôtures réparées et la végétation taillée. Des mesures qui ont aidé la police dans leur mission de contrôle. Cependant, un certain nombre de passeurs ont été pris en flagrant délit ces derniers mois. Ces faits de trafic d'être humains étaient souvent accompagnés de violence à l'égard des chauffeurs de camions. C'est pourquoi un projet pilote sera mené dès le 2 juin, avec la fermeture du parking à hauteur de Westkerke en direction de la France. Le parking qui se trouve de l'autres côté, en direction de Bruxelles restera ouvert. Le projet durera six mois et sera évalué après deux mois. (Belga)

Les parkings le long de la E40 ne disposent pas de stations-services ni de sanitaires et font donc l'objet de moins de contrôles. Ils sont dès lors privilégiés pour des organiser des activités illégales de trafic d'être humains et pour des vols de chargements, indique samedi un communiqué de la ministre flamande de la Mobilité Hilde Crevits. Ce sont surtout les parkings en direction de la France qui sont visés, car les camions qui y font des haltes prennent ensuite la route de Calais et de la Grand-Bretagne. Ces dernières années, l'illumination des parkings a été changée, les clôtures réparées et la végétation taillée. Des mesures qui ont aidé la police dans leur mission de contrôle. Cependant, un certain nombre de passeurs ont été pris en flagrant délit ces derniers mois. Ces faits de trafic d'être humains étaient souvent accompagnés de violence à l'égard des chauffeurs de camions. C'est pourquoi un projet pilote sera mené dès le 2 juin, avec la fermeture du parking à hauteur de Westkerke en direction de la France. Le parking qui se trouve de l'autres côté, en direction de Bruxelles restera ouvert. Le projet durera six mois et sera évalué après deux mois. (Belga)