Selon l'enquête, le pourcentage de catholiques en Amérique latine est passé de 80% en 1995 à 67% en 2013, tandis que le nombre de chrétiens évangéliques et de non croyants a augmenté. Ainsi au Brésil, un habitant sur cinq se déclare chrétien évangélique. L'une des raisons pouvant expliquer cette désaffection pour l'Eglise catholique réside dans les abus sexuels perpétrés en son sein. L'élection du pape François, originaire d'Argentine, a cependant redonné confiance aux Latino-américains. En 2011, 69% des catholiques d'Amérique latine déclaraient faire confiance à l'Eglise catholique. De nos jours, ce pourcentage atteint 78%. (Belga)

Selon l'enquête, le pourcentage de catholiques en Amérique latine est passé de 80% en 1995 à 67% en 2013, tandis que le nombre de chrétiens évangéliques et de non croyants a augmenté. Ainsi au Brésil, un habitant sur cinq se déclare chrétien évangélique. L'une des raisons pouvant expliquer cette désaffection pour l'Eglise catholique réside dans les abus sexuels perpétrés en son sein. L'élection du pape François, originaire d'Argentine, a cependant redonné confiance aux Latino-américains. En 2011, 69% des catholiques d'Amérique latine déclaraient faire confiance à l'Eglise catholique. De nos jours, ce pourcentage atteint 78%. (Belga)