"Nous sommes particulièrement horrifiés par les violences que l'on voit depuis quelques mois en RDC", a-t-il affirmé à l'issue d'une visite au camp de transit de Nkamira (ouest du Rwanda), qui héberge encore un millier de ces déplacés rwandophones en attente d'un transfert vers le camp plus permanent de Kigeme. "Nous allons tout faire pour essayer de pacifier la région et vous permettre de regagner vos villages et vos villes", a ajouté M. Reynders à l'adresse de quelques réfugiés, quelques heures après son arrivée au Rwanda en provenance du Nord-Kivu après une visite d'une semaine en RDC voisine. "Je forme le voeu qu'il sera possible de recommencer une nouvelle vie et de vivre en paix avec les autres communautés sur un même territoire, a encore dit le chef de la diplomatie belge en remerciant les autorités rwandaises pour l'effort réalisé pour accueillir ces près de 20.000 réfugiés. Il a assuré que la Belgique continuerait à aider les agences des Nations Unies prenant en charge ces personnes déplacées. M. Reynders a réitéré son appel au Rwanda à jouer un "rôle actif" pour "mâter la rébellion" du Mouvement du 23 mars (M23) à l'origine d'une recrudescence des violences. (PVO)

"Nous sommes particulièrement horrifiés par les violences que l'on voit depuis quelques mois en RDC", a-t-il affirmé à l'issue d'une visite au camp de transit de Nkamira (ouest du Rwanda), qui héberge encore un millier de ces déplacés rwandophones en attente d'un transfert vers le camp plus permanent de Kigeme. "Nous allons tout faire pour essayer de pacifier la région et vous permettre de regagner vos villages et vos villes", a ajouté M. Reynders à l'adresse de quelques réfugiés, quelques heures après son arrivée au Rwanda en provenance du Nord-Kivu après une visite d'une semaine en RDC voisine. "Je forme le voeu qu'il sera possible de recommencer une nouvelle vie et de vivre en paix avec les autres communautés sur un même territoire, a encore dit le chef de la diplomatie belge en remerciant les autorités rwandaises pour l'effort réalisé pour accueillir ces près de 20.000 réfugiés. Il a assuré que la Belgique continuerait à aider les agences des Nations Unies prenant en charge ces personnes déplacées. M. Reynders a réitéré son appel au Rwanda à jouer un "rôle actif" pour "mâter la rébellion" du Mouvement du 23 mars (M23) à l'origine d'une recrudescence des violences. (PVO)