GM a décidé en 2010 de fermer l'usine Opel d'Anvers, deux ans avant que Ford ne procède à la fermeture de son site de Genk. Après "un examen juridique approfondi", le gouvernement flamand a identifié des millions d'euros d'aides qui seraient exigibles. Dans le cas de General Motors, il s'agit de 16,8 millions versés pour la formation et de 3,6 millions d'aides écologiques. La semaine dernière, M. Peeters a envoyé quatre lettres signées "avec la requête de rembourser cette aide dans les 30 jours". En ce qui concerne Ford, la procédure ne peut démarrer étant donné que l'usine n'est pas encore fermée pour de bon. Mais il est déjà clair que 42,9 millions seront exigés. (KAV)

GM a décidé en 2010 de fermer l'usine Opel d'Anvers, deux ans avant que Ford ne procède à la fermeture de son site de Genk. Après "un examen juridique approfondi", le gouvernement flamand a identifié des millions d'euros d'aides qui seraient exigibles. Dans le cas de General Motors, il s'agit de 16,8 millions versés pour la formation et de 3,6 millions d'aides écologiques. La semaine dernière, M. Peeters a envoyé quatre lettres signées "avec la requête de rembourser cette aide dans les 30 jours". En ce qui concerne Ford, la procédure ne peut démarrer étant donné que l'usine n'est pas encore fermée pour de bon. Mais il est déjà clair que 42,9 millions seront exigés. (KAV)