Vingt pour cent de ces nouveaux logements, soit 1.200 par an, seront pris en charge par les pouvoirs publics, selon le Plan régional de développement durable (PRDD) bouclé samedi par l'équipe de Rudi Vervoort à l'issue d'un séminaire de deux jours à Liège. Soixante pour cent de ces logements pris en charge par la Région seront réservés aux ménages bénéficiant de revenus sociaux, le solde, soit 40%, allant aux personnes à revenus moyens. Cet objectif de 6.000 nouveaux logements par an pourra être atteint au moyen de nouvelles constructions, mais aussi des reconversions de bureaux, la construction d'immeubles plus élevés et l'urbanisation de friches. Le PRDD prévoit aussi le développement d'équipements collectifs pour soutenir le développement des quartiers, comme la création d'écoles, d'infrastructures sportives et de commerce de proximité. Sans oublier une "mobilité repensée" afin notamment de mieux tenir compte des noeuds de transport public, mais aussi promouvoir les déplacements doux pour parvenir à un "usage raisonné de la voiture", et combattre ainsi la congestion automobile grandissante dans la capitale. (Belga)

Vingt pour cent de ces nouveaux logements, soit 1.200 par an, seront pris en charge par les pouvoirs publics, selon le Plan régional de développement durable (PRDD) bouclé samedi par l'équipe de Rudi Vervoort à l'issue d'un séminaire de deux jours à Liège. Soixante pour cent de ces logements pris en charge par la Région seront réservés aux ménages bénéficiant de revenus sociaux, le solde, soit 40%, allant aux personnes à revenus moyens. Cet objectif de 6.000 nouveaux logements par an pourra être atteint au moyen de nouvelles constructions, mais aussi des reconversions de bureaux, la construction d'immeubles plus élevés et l'urbanisation de friches. Le PRDD prévoit aussi le développement d'équipements collectifs pour soutenir le développement des quartiers, comme la création d'écoles, d'infrastructures sportives et de commerce de proximité. Sans oublier une "mobilité repensée" afin notamment de mieux tenir compte des noeuds de transport public, mais aussi promouvoir les déplacements doux pour parvenir à un "usage raisonné de la voiture", et combattre ainsi la congestion automobile grandissante dans la capitale. (Belga)