Quatre camions de pompier, dont trois tout-terrain, ont combattu le brasier. La végétation a été complètement noircie sur une surface de 6.000 m2, mais aucune maison n'a été menacée. L'origine du feu, qui se serait répandu au départ de six foyers, n'est pas connue. Venue sur place pour les constatations, la police locale de Maasland n'exclut pas un acte criminel. Bien que le danger imminent ait été écarté, le risque d'incendie dans les bois du Limbourg est considéré comme élevé en raison des longues périodes de temps sec. (Belga)

Quatre camions de pompier, dont trois tout-terrain, ont combattu le brasier. La végétation a été complètement noircie sur une surface de 6.000 m2, mais aucune maison n'a été menacée. L'origine du feu, qui se serait répandu au départ de six foyers, n'est pas connue. Venue sur place pour les constatations, la police locale de Maasland n'exclut pas un acte criminel. Bien que le danger imminent ait été écarté, le risque d'incendie dans les bois du Limbourg est considéré comme élevé en raison des longues périodes de temps sec. (Belga)