La N-VA a obtenu 7 sièges à Lubbeek, le CD&V 6 et Lubbeek Leeft 2. Les trois disposent d'une majorité de 15 sièges sur 23. Les trois partis promettent de mettre un terme au chaos politique qui prévaut dans la commune depuis plusieurs années. La coalition sp.a-OpenVld ne disposait plus de majorité à Lubbeek depuis le départ de plusieurs libéraux. Le ministre flamand de l'Intérieur Geert Bourgeois (N-VA) avait même menacé de nommer un commissaire gouvernemental parce que le budget n'était pas approuvé. (VIM)

La N-VA a obtenu 7 sièges à Lubbeek, le CD&V 6 et Lubbeek Leeft 2. Les trois disposent d'une majorité de 15 sièges sur 23. Les trois partis promettent de mettre un terme au chaos politique qui prévaut dans la commune depuis plusieurs années. La coalition sp.a-OpenVld ne disposait plus de majorité à Lubbeek depuis le départ de plusieurs libéraux. Le ministre flamand de l'Intérieur Geert Bourgeois (N-VA) avait même menacé de nommer un commissaire gouvernemental parce que le budget n'était pas approuvé. (VIM)