La police et le parquet avaient déjà effectué des recherches dans les bois de la région de Zulte. Le mari de la disparue, soupçonné par la police, avait été inculpé d'assassinat et arrêté en novembre dernier. Le sexagénaire a avoué vendredi qu'il avait tué son épouse et qu'il l'avait enterrée dans le jardin de la maison du couple, à Zulte. Le mobile serait lié à des problèmes relationnels entre les époux. Le cadavre déterré par la police a fait samedi l'objet d'une autopsie, mais la cause du décès n'est pas encore connue. (Belga)

La police et le parquet avaient déjà effectué des recherches dans les bois de la région de Zulte. Le mari de la disparue, soupçonné par la police, avait été inculpé d'assassinat et arrêté en novembre dernier. Le sexagénaire a avoué vendredi qu'il avait tué son épouse et qu'il l'avait enterrée dans le jardin de la maison du couple, à Zulte. Le mobile serait lié à des problèmes relationnels entre les époux. Le cadavre déterré par la police a fait samedi l'objet d'une autopsie, mais la cause du décès n'est pas encore connue. (Belga)