Cette déviation à deux fois deux bandes de circulation doit permettre au trafic d'éviter les centres de Houthalen et Helchteren, en passant à travers une réserve naturelle. Plusieurs associations de défense de l'environnement ont combattu le projet devant le Conseil d'Etat, obtenant d'emblée une suspension du chantier avant l'annulation du plan régional d'aménagement, annoncée ce mardi. Les ministres flamands de la Mobilité Hilde Crevits (CD&V) et de l'Aménagement du territoire Philippe Muyters (N-VA) ont déploré cette annulation, dont ils étudient les conséquences. Pour le gouvernement flamand, l'achèvement de la liaison "nord-sud" entre la frontière hollandaise à Lommel et les autoroutes de Liège et de Maastricht "reste nécessaire, tant pour la fluidité du trafic que pour le confort de vie et la sécurité routière", ont-ils commenté dans un communiqué commun. (ANA)

Cette déviation à deux fois deux bandes de circulation doit permettre au trafic d'éviter les centres de Houthalen et Helchteren, en passant à travers une réserve naturelle. Plusieurs associations de défense de l'environnement ont combattu le projet devant le Conseil d'Etat, obtenant d'emblée une suspension du chantier avant l'annulation du plan régional d'aménagement, annoncée ce mardi. Les ministres flamands de la Mobilité Hilde Crevits (CD&V) et de l'Aménagement du territoire Philippe Muyters (N-VA) ont déploré cette annulation, dont ils étudient les conséquences. Pour le gouvernement flamand, l'achèvement de la liaison "nord-sud" entre la frontière hollandaise à Lommel et les autoroutes de Liège et de Maastricht "reste nécessaire, tant pour la fluidité du trafic que pour le confort de vie et la sécurité routière", ont-ils commenté dans un communiqué commun. (ANA)