Le CD&V reste le plus grand parti de Courtrai après les élections de dimanche, avec 33% des voix, contre 21,3% à l'Open Vld. Sa tête de liste Stefaan De Clerck devance en outre le libéral Vincent Van Quickenborne en termes de voix de préférence (7.323 contre 7.132). "La logique du vote serait que le CD&V et Stefaan De Clerck prennent la direction d'une coalition. Mais l'anti-atmosphère des dernières semaines s'est traduite dans une anti-coalition. Face à ce scénario anti-démocratique, même la plus grande famille politique est impuissante", déplorent les chrétiens-démocrates. (VIM)

Le CD&V reste le plus grand parti de Courtrai après les élections de dimanche, avec 33% des voix, contre 21,3% à l'Open Vld. Sa tête de liste Stefaan De Clerck devance en outre le libéral Vincent Van Quickenborne en termes de voix de préférence (7.323 contre 7.132). "La logique du vote serait que le CD&V et Stefaan De Clerck prennent la direction d'une coalition. Mais l'anti-atmosphère des dernières semaines s'est traduite dans une anti-coalition. Face à ce scénario anti-démocratique, même la plus grande famille politique est impuissante", déplorent les chrétiens-démocrates. (VIM)