Joseph Paul Franklin, un tueur en série qui avait tiré sur Larry Flynt en 1978 le laissant paraplégique, aurait dû être exécuté dans la nuit de mardi à mercredi pour le meurtre d'un autre homme. Mais une magistrate du Missouri, Nanette Laughrey, lui a accordé un sursis, selon CNN et d'autres médias. Mme Laughrey a estimé que le pentobarbital qui devait être utilisé pour la mise à mort présentait un risque de "souffrance inutile". Selon CNN, un deuxième juge, Carol Jackson, a accordé un sursis séparé considérant que Franklin n'était pas mentalement apte. Franklin, partisan de la suprématie blanche, responsable de 22 meurtres entre 1977 et 1980, avait été condamné à mort pour le meurtre en 1977 de Gerald Gordon devant la synagogue de Saint Louis dans le Missouri en 1977. Il avait aussi été reconnu coupable du meurtre de deux Noirs dans l'Utah, d'un couple mixte au Wisconsin et d'un attentat contre une synagogue du Tennessee. (Belga)

Joseph Paul Franklin, un tueur en série qui avait tiré sur Larry Flynt en 1978 le laissant paraplégique, aurait dû être exécuté dans la nuit de mardi à mercredi pour le meurtre d'un autre homme. Mais une magistrate du Missouri, Nanette Laughrey, lui a accordé un sursis, selon CNN et d'autres médias. Mme Laughrey a estimé que le pentobarbital qui devait être utilisé pour la mise à mort présentait un risque de "souffrance inutile". Selon CNN, un deuxième juge, Carol Jackson, a accordé un sursis séparé considérant que Franklin n'était pas mentalement apte. Franklin, partisan de la suprématie blanche, responsable de 22 meurtres entre 1977 et 1980, avait été condamné à mort pour le meurtre en 1977 de Gerald Gordon devant la synagogue de Saint Louis dans le Missouri en 1977. Il avait aussi été reconnu coupable du meurtre de deux Noirs dans l'Utah, d'un couple mixte au Wisconsin et d'un attentat contre une synagogue du Tennessee. (Belga)