Chang'e-3 a touché le sol dans un territoire nommé la "Baie des arcs-en-ciel", où il doit débarquer un véhicule d'exploration téléguidé, le "Lapin de jade". Cet exploit technologique, qui marque une étape importante dans l'ambitieux programme spatial de la Chine, est une première depuis 37 ans: il s'agit en effet du premier alunissage réussi depuis la mission soviétique Luna 24, en août 1976. Le module a touché le sol lunaire à 13h11 GMT, la descente finale depuis une altitude de 15km par rapport à la surface de la Lune ayant été diffusée en direct par la télévision chinoise. Le "Lapin de jade", équipé de 6 roues et pesant 120 kilogrammes, a un bras lui permettant de collecter des échantillons. Capable d'avancer à une vitesse de 200 mètres par heure, l'appareil est également pourvu de caméras, de spectromètres, d'un télescope et d'un système de radar. (Belga)

Chang'e-3 a touché le sol dans un territoire nommé la "Baie des arcs-en-ciel", où il doit débarquer un véhicule d'exploration téléguidé, le "Lapin de jade". Cet exploit technologique, qui marque une étape importante dans l'ambitieux programme spatial de la Chine, est une première depuis 37 ans: il s'agit en effet du premier alunissage réussi depuis la mission soviétique Luna 24, en août 1976. Le module a touché le sol lunaire à 13h11 GMT, la descente finale depuis une altitude de 15km par rapport à la surface de la Lune ayant été diffusée en direct par la télévision chinoise. Le "Lapin de jade", équipé de 6 roues et pesant 120 kilogrammes, a un bras lui permettant de collecter des échantillons. Capable d'avancer à une vitesse de 200 mètres par heure, l'appareil est également pourvu de caméras, de spectromètres, d'un télescope et d'un système de radar. (Belga)