La basilique de cinq tours, véritable emblème de la capitale catalane, est l'une des attractions touristiques les plus populaires d'Espagne. Oeuvre inachevée de l'architecte Antoni Gaudi (1852-1926), elle avait été inaugurée en 2010 par le pape Benoit XVI. Certains offices religieux y ont déjà été célébrés, mais environ 35% de l'édifice doivent encore être construits. "Si on continue à ce rythme, les travaux devraient être achevés en 2026", estime l'architecte Jordi Fauli, qui dirige le chantier. Gaudi avait conçu et supervisé le projet jusqu'à sa mort, en 1926. La lenteur de la construction de la basilique s'explique par le fait que les travaux sont exclusivement financés par les dons et les tickets d'entrée des visiteurs. "Mon client n'est pas pressé", s'était amusé à ce sujet Gaudi, en référence à Dieu. (Belga)

La basilique de cinq tours, véritable emblème de la capitale catalane, est l'une des attractions touristiques les plus populaires d'Espagne. Oeuvre inachevée de l'architecte Antoni Gaudi (1852-1926), elle avait été inaugurée en 2010 par le pape Benoit XVI. Certains offices religieux y ont déjà été célébrés, mais environ 35% de l'édifice doivent encore être construits. "Si on continue à ce rythme, les travaux devraient être achevés en 2026", estime l'architecte Jordi Fauli, qui dirige le chantier. Gaudi avait conçu et supervisé le projet jusqu'à sa mort, en 1926. La lenteur de la construction de la basilique s'explique par le fait que les travaux sont exclusivement financés par les dons et les tickets d'entrée des visiteurs. "Mon client n'est pas pressé", s'était amusé à ce sujet Gaudi, en référence à Dieu. (Belga)