Une audience sur les problèmes des droits de l'homme aux Etats-Unis a eu lieu lundi à la Douma (chambre basse du Parlement russe), à laquelle ont participé des représentants de la diplomatie russe, indique dans un communiqué le ministère des Affaires étrangères, qui a réalisé un rapport sur le sujet. Les diplomates ont "souligné que les prétentions de Washington au rôle de leader dans le domaine de la défense des droits de l'homme et des valeurs démocratiques étaient injustifiées, surtout en tenant compte du fait que la situation dans ce domaine aux Etats-Unis même est loin d'être heureuse". "Inégalité sociale", "discriminations raciales, ethniques et religieuses", "justice partiale", "usage de la torture" sont quelques-uns des problèmes énumérés par la diplomatie russe dans le communiqué. La Russie est régulièrement critiquée par les Etats-Unis, mais aussi par l'Union européenne, sur la question des droits de l'homme. (MVL)

Une audience sur les problèmes des droits de l'homme aux Etats-Unis a eu lieu lundi à la Douma (chambre basse du Parlement russe), à laquelle ont participé des représentants de la diplomatie russe, indique dans un communiqué le ministère des Affaires étrangères, qui a réalisé un rapport sur le sujet. Les diplomates ont "souligné que les prétentions de Washington au rôle de leader dans le domaine de la défense des droits de l'homme et des valeurs démocratiques étaient injustifiées, surtout en tenant compte du fait que la situation dans ce domaine aux Etats-Unis même est loin d'être heureuse". "Inégalité sociale", "discriminations raciales, ethniques et religieuses", "justice partiale", "usage de la torture" sont quelques-uns des problèmes énumérés par la diplomatie russe dans le communiqué. La Russie est régulièrement critiquée par les Etats-Unis, mais aussi par l'Union européenne, sur la question des droits de l'homme. (MVL)