L'incendie s'est déclaré dans un entrepôt situé à l'arrière du magasin. Celui-ci contenait du matériel de construction. La protection civile, arrivée en renfort, a pompé l'eau de la Dérivation pour maîtriser les flammes qui s'échappaient du nouveau bâtiment. Les riverains, les bureaux de l'ONEm, plusieurs entreprises avoisinantes et les élèves d'une école de carrosserie ont été évacués. Les forces de l'ordre ont installé un périmètre de sécurité et la circulation a été paralysée aux alentours de cet axe routier fort fréquenté. L'expert du parquet de Liège n'a pas encore pu déterminer l'origine de cet incendie mais, selon le gérant de ce magasin de bricolage, la cause serait criminelle. Un premier incendie avait déjà touché le site au mois de mai dernier. Le gérant envisageait un agrandissement de son commerce. Il a mentionné que celui-ci n'était pas remis en cause et a précisé que le magasin pourrait rouvrir dès vendredi. (PATRICK DEVOS)

L'incendie s'est déclaré dans un entrepôt situé à l'arrière du magasin. Celui-ci contenait du matériel de construction. La protection civile, arrivée en renfort, a pompé l'eau de la Dérivation pour maîtriser les flammes qui s'échappaient du nouveau bâtiment. Les riverains, les bureaux de l'ONEm, plusieurs entreprises avoisinantes et les élèves d'une école de carrosserie ont été évacués. Les forces de l'ordre ont installé un périmètre de sécurité et la circulation a été paralysée aux alentours de cet axe routier fort fréquenté. L'expert du parquet de Liège n'a pas encore pu déterminer l'origine de cet incendie mais, selon le gérant de ce magasin de bricolage, la cause serait criminelle. Un premier incendie avait déjà touché le site au mois de mai dernier. Le gérant envisageait un agrandissement de son commerce. Il a mentionné que celui-ci n'était pas remis en cause et a précisé que le magasin pourrait rouvrir dès vendredi. (PATRICK DEVOS)