C'est un voisin qui a appelé la police pour signaler qu'un chien à l'abandon errait dans le quartier. Lorsque les agents sont descendus sur les lieux, le propriétaire de l'établissement était absent. Il combine son activité à la ferme avec un autre travail. Les vaches encore en vie ont été saisies par l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) et les quatre chiens qui souffrent de malnutrition, ont été emmenés au refuge animalier de Saint-Trond. Quant aux dix carcasses, elles ont été emportées par une société d'équarrissage. La police locale a dressé un procès-verbal et "le tribunal de Tongres prendra les mesures nécessaires", a assuré vendredi le bourgmestre de Riemst, Mark Vos. Lors de la capture des vaches, un agent de police a été blessé au pied et sera provisoirement en incapacité de travail, a précisé le chef de la zone de police, Dirk Claes. (MUA)

C'est un voisin qui a appelé la police pour signaler qu'un chien à l'abandon errait dans le quartier. Lorsque les agents sont descendus sur les lieux, le propriétaire de l'établissement était absent. Il combine son activité à la ferme avec un autre travail. Les vaches encore en vie ont été saisies par l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) et les quatre chiens qui souffrent de malnutrition, ont été emmenés au refuge animalier de Saint-Trond. Quant aux dix carcasses, elles ont été emportées par une société d'équarrissage. La police locale a dressé un procès-verbal et "le tribunal de Tongres prendra les mesures nécessaires", a assuré vendredi le bourgmestre de Riemst, Mark Vos. Lors de la capture des vaches, un agent de police a été blessé au pied et sera provisoirement en incapacité de travail, a précisé le chef de la zone de police, Dirk Claes. (MUA)