La Direction de coordination et d'appui de Verviers sera chargée, en collaboration avec la zone de police de Stavelot-Malmedy, du service d'ordre. Elles pourront également compter sur l'appui de plusieurs services fédéraux dont la police de la route de Liège ou l'appui aérien. Au total, il s'agit d'un renfort de plus de 950 policiers qui se relaieront jour et nuit pour assurer la sécurité et la mobilité à l'intérieur et aux abords du circuit. Les services de police belges bénéficieront également de l'appui d'une trentaine de collègues étrangers issus du Luxembourg, de France, d'Allemagne et des Pays-Bas. Un des objectifs principaux de cette mesure, explique la police, est d'offrir une plus-value aux spectateurs originaires de pays limitrophes en mettant à leur disposition des policiers vêtus d'uniformes reconnaissables, maîtrisant parfaitement leur langue, afin de leur assurer un sentiment de sécurité optimal. Pour assurer un service d'ordre efficace et faciliter l'accès aux différentes zones du circuit, un plan de circulation a été élaboré en collaboration avec différents services. La police déconseille d'ailleurs l'utilisation de GPS car les mesures de circulation imposent parfois un itinéraire qui n'est pas celui conseillé par ceux-ci. (MUA)

La Direction de coordination et d'appui de Verviers sera chargée, en collaboration avec la zone de police de Stavelot-Malmedy, du service d'ordre. Elles pourront également compter sur l'appui de plusieurs services fédéraux dont la police de la route de Liège ou l'appui aérien. Au total, il s'agit d'un renfort de plus de 950 policiers qui se relaieront jour et nuit pour assurer la sécurité et la mobilité à l'intérieur et aux abords du circuit. Les services de police belges bénéficieront également de l'appui d'une trentaine de collègues étrangers issus du Luxembourg, de France, d'Allemagne et des Pays-Bas. Un des objectifs principaux de cette mesure, explique la police, est d'offrir une plus-value aux spectateurs originaires de pays limitrophes en mettant à leur disposition des policiers vêtus d'uniformes reconnaissables, maîtrisant parfaitement leur langue, afin de leur assurer un sentiment de sécurité optimal. Pour assurer un service d'ordre efficace et faciliter l'accès aux différentes zones du circuit, un plan de circulation a été élaboré en collaboration avec différents services. La police déconseille d'ailleurs l'utilisation de GPS car les mesures de circulation imposent parfois un itinéraire qui n'est pas celui conseillé par ceux-ci. (MUA)