"Nous allons lancer une expérience cette année, où les officiers armés seront équipés de caméras pour enregistrer leurs faits et gestes et ceux des personnes à qui ils ont affaire", a annoncé le patron de Scotland Yard, Bernard Hogan-Howe. "Nous voulons voir si cela peut être un moyen efficace d'enregistrer des preuves et rassurer le public", a-t-il ajouté. Bernard Hogan-Howe a fait cette annonce après le verdict mercredi de la justice britannique qui a conclu que la police avait agi "dans son droit" en tuant Mark Duggan le 4 août 2011, une mort qui avait déclenché de très violentes émeutes au Royaume-Uni. Cette décision judiciaire a provoqué la colère de la famille du jeune homme, qui a affirmé que ce père de famille de six enfants - condamné à des "peines légères" pour possession de cannabis et vol - avait été "exécuté". Jeudi, la tante de Mark Duggan, Carole Duggan, a appelé au calme. "Nous devons combattre (ce verdict) pacifiquement, via les voies légales", a-t-elle affirmé. (Belga)

"Nous allons lancer une expérience cette année, où les officiers armés seront équipés de caméras pour enregistrer leurs faits et gestes et ceux des personnes à qui ils ont affaire", a annoncé le patron de Scotland Yard, Bernard Hogan-Howe. "Nous voulons voir si cela peut être un moyen efficace d'enregistrer des preuves et rassurer le public", a-t-il ajouté. Bernard Hogan-Howe a fait cette annonce après le verdict mercredi de la justice britannique qui a conclu que la police avait agi "dans son droit" en tuant Mark Duggan le 4 août 2011, une mort qui avait déclenché de très violentes émeutes au Royaume-Uni. Cette décision judiciaire a provoqué la colère de la famille du jeune homme, qui a affirmé que ce père de famille de six enfants - condamné à des "peines légères" pour possession de cannabis et vol - avait été "exécuté". Jeudi, la tante de Mark Duggan, Carole Duggan, a appelé au calme. "Nous devons combattre (ce verdict) pacifiquement, via les voies légales", a-t-elle affirmé. (Belga)