Ke Riema avait écrit pour Will Tura les paroles d'"Ik ben zo eenzaam zonder jou", un hit flamand. Dans les années 60, elle avait écrit des textes pour d'autres artistes flamands: "Een woord van liefde" (Ann Christy), "Een hutje op de heide (Bobbejaan Schoepen), "Verloren hart, verloren droom" (Johnny White), "De reuzen dansen" (Louis Neefs) et "Het lied van Lima" (La Esterella). Elle avait également signé les paroles de la chanson "Hou toch van mij" avec laquelle Bob Benny avait participé à l'Eurovision à Cannes en 1959. Outre ces chansons, elle a également écrit pour des revues, des cabarets, des pièces de théâtre ou des scénario de films, aussi bien en flamand, en anglais qu'en français. Elle avait été récompensée de La Muse de la Sabam pour l'ensemble de son oeuvre. (Belga)

Ke Riema avait écrit pour Will Tura les paroles d'"Ik ben zo eenzaam zonder jou", un hit flamand. Dans les années 60, elle avait écrit des textes pour d'autres artistes flamands: "Een woord van liefde" (Ann Christy), "Een hutje op de heide (Bobbejaan Schoepen), "Verloren hart, verloren droom" (Johnny White), "De reuzen dansen" (Louis Neefs) et "Het lied van Lima" (La Esterella). Elle avait également signé les paroles de la chanson "Hou toch van mij" avec laquelle Bob Benny avait participé à l'Eurovision à Cannes en 1959. Outre ces chansons, elle a également écrit pour des revues, des cabarets, des pièces de théâtre ou des scénario de films, aussi bien en flamand, en anglais qu'en français. Elle avait été récompensée de La Muse de la Sabam pour l'ensemble de son oeuvre. (Belga)