"Nous voterons sans enthousiasme" le projet de loi de la ministre de la Justice Annemie Turtelboom (Open Vld) réformant le statut des détenus, a concédé Laurence Meire (PS). Ce texte, qui dans l'opposition sera soutenu par la N-VA au contraire d'Ecolo/Groen, systématise notamment les fouilles corporelles à nu et renforce les sanctions disciplinaires. Des critiques provenant de la majorité ont fusé également quelques minutes plus tard lors de la discussion du projet de loi du secrétaire d'État John Crombez (sp.a) portant diverses mesures de lutte contre la fraude fiscale. "Ce texte est flou, il laisse une trop grande marge d'interprétation aux juges, gare à la chasse aux sorcières", a mis en garde Carina Van Cauter (Open Vld), n'hésitant pas à avertir M. Crombez qu'il devrait le cas échéant "corriger sa législation". Le secrétaire d'État sp.a a en revanche reçu le soutien du PS Christophe Lacroix, faisant valoir les facilités que le texte autorisera pour les poursuites judiciaires contre la fraude fiscale "grave", qu'elle soit organisée ou non. Dans l'opposition, c'était alors à la N-VA de faire part de ses doutes - les nationalistes flamands s'abstiendront - tandis que Georges Gilkinet affirmait le soutien d'Ecolo/Groen au texte gouvernemental. (Belga)

"Nous voterons sans enthousiasme" le projet de loi de la ministre de la Justice Annemie Turtelboom (Open Vld) réformant le statut des détenus, a concédé Laurence Meire (PS). Ce texte, qui dans l'opposition sera soutenu par la N-VA au contraire d'Ecolo/Groen, systématise notamment les fouilles corporelles à nu et renforce les sanctions disciplinaires. Des critiques provenant de la majorité ont fusé également quelques minutes plus tard lors de la discussion du projet de loi du secrétaire d'État John Crombez (sp.a) portant diverses mesures de lutte contre la fraude fiscale. "Ce texte est flou, il laisse une trop grande marge d'interprétation aux juges, gare à la chasse aux sorcières", a mis en garde Carina Van Cauter (Open Vld), n'hésitant pas à avertir M. Crombez qu'il devrait le cas échéant "corriger sa législation". Le secrétaire d'État sp.a a en revanche reçu le soutien du PS Christophe Lacroix, faisant valoir les facilités que le texte autorisera pour les poursuites judiciaires contre la fraude fiscale "grave", qu'elle soit organisée ou non. Dans l'opposition, c'était alors à la N-VA de faire part de ses doutes - les nationalistes flamands s'abstiendront - tandis que Georges Gilkinet affirmait le soutien d'Ecolo/Groen au texte gouvernemental. (Belga)