La loi sur la " détention de données " obligera les opérateurs télécom à conserver durant un an le détail des courriels et communications téléphoniques de leurs clients - à l'exception du contenu (Le Vif/ L'Express du 12 juillet).

Les amendements proposés par l'opposition N-VA et Ecolo-Groen ont été rejetés. Cette transposition d'une directive européenne très controversée n'attend plus que la sanction royale.