"On examine de façon positive les demandes", a indiqué le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, à l'agence BELGA en marge d'une réunion à l'Otan. Ces demandes, portant notamment sur des capacités de transport aérien, sont principalement examinées au ministère de la Défense, qui se refusait pour sa part à tout commentaire. M. Reynders a toutefois noté qu'il n'y avait "pas d'urgence", la participation belge à une opération en République centraficaine (RCA) ne devant se concrétiser qu'"au début de l'an prochain". (Belga)

"On examine de façon positive les demandes", a indiqué le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, à l'agence BELGA en marge d'une réunion à l'Otan. Ces demandes, portant notamment sur des capacités de transport aérien, sont principalement examinées au ministère de la Défense, qui se refusait pour sa part à tout commentaire. M. Reynders a toutefois noté qu'il n'y avait "pas d'urgence", la participation belge à une opération en République centraficaine (RCA) ne devant se concrétiser qu'"au début de l'an prochain". (Belga)