Le gouvernement sud-coréen "accueille positivement la proposition de discussions officielles de la Corée du Nord", a indiqué dans un communiqué le ministère de l'Unification chargé des relations avec Pyongyang, précisant qu'il annoncerait ultérieurement le lieu et le calendrier de ces pourparlers. La Corée du Nord a proposé jeudi d'engager des discussions avec la Corée du Sud sur un certain nombre de sujets, dont la réouverture du site industriel inter-coréen de Kaesong et la réunion des familles séparées à la fin de la guerre de Corée en 1953. Cette proposition, formulée par le Comité du Nord pour une réunification pacifique de la Corée (CPRK), en charge des relations avec le Sud, intervient après des mois de tensions militaires sur la péninsule coréenne. Le CPRK n'a pas spécifié le niveau de représentation auquel ces discussions pourraient se tenir mais a souligné que le lieu et le calendrier "peuvent être fixés selon les souhaits du Sud". (Belga)

Le gouvernement sud-coréen "accueille positivement la proposition de discussions officielles de la Corée du Nord", a indiqué dans un communiqué le ministère de l'Unification chargé des relations avec Pyongyang, précisant qu'il annoncerait ultérieurement le lieu et le calendrier de ces pourparlers. La Corée du Nord a proposé jeudi d'engager des discussions avec la Corée du Sud sur un certain nombre de sujets, dont la réouverture du site industriel inter-coréen de Kaesong et la réunion des familles séparées à la fin de la guerre de Corée en 1953. Cette proposition, formulée par le Comité du Nord pour une réunification pacifique de la Corée (CPRK), en charge des relations avec le Sud, intervient après des mois de tensions militaires sur la péninsule coréenne. Le CPRK n'a pas spécifié le niveau de représentation auquel ces discussions pourraient se tenir mais a souligné que le lieu et le calendrier "peuvent être fixés selon les souhaits du Sud". (Belga)