"A partir de maintenant, toutes les communications militaires Nord-Sud sont coupées", a déclaré l'agence de presse gouvernementale nord-coréenne KCNA, citant un haut responsable militaire. "Dans une situation où une guerre peut éclater à tout moment, il n'est plus besoin de maintenir" ces communications, a ajouté ce responsable. La ligne sera suspendue "aussi longtemps que dureront les actes hostiles et anachroniques du Sud". Mi-mars, le Nord avait interrompu le téléphone rouge entre Pyongyang et Séoul, lien de communication en cas d'urgence. Cette ligne, installée en 1971, avait déjà été suspendue à cinq reprises par le Nord, la dernière fois en 2010. (MUA)

"A partir de maintenant, toutes les communications militaires Nord-Sud sont coupées", a déclaré l'agence de presse gouvernementale nord-coréenne KCNA, citant un haut responsable militaire. "Dans une situation où une guerre peut éclater à tout moment, il n'est plus besoin de maintenir" ces communications, a ajouté ce responsable. La ligne sera suspendue "aussi longtemps que dureront les actes hostiles et anachroniques du Sud". Mi-mars, le Nord avait interrompu le téléphone rouge entre Pyongyang et Séoul, lien de communication en cas d'urgence. Cette ligne, installée en 1971, avait déjà été suspendue à cinq reprises par le Nord, la dernière fois en 2010. (MUA)