Aucun bus ne circule au départ de trois dépôts, selon M. Peeters. Ils s'agit de ceux du Vaartkaai, de Wuustwezel et de Zandvliet. Les syndicats ont décidé de mener leur action à la suite de plusieurs cas d'agression au cours des dernières semaines. En conséquence, un grand nombre de lignes du nord de la province d'Anvers ne sont plus desservies. "La direction de De Lijn regrette profondément que les syndicats n'aient pas respecté les engagements pris au sujet des préavis d'actions et mettent ainsi les voyageurs dans l'embarras", a réagi la société dans un communiqué. Pour plus d'informations sur les lignes de bus affectées, les voyageurs peuvent consulter le site web de la société (www.delijn.be) ou appeler la ligne d'information 070/220.200. (Belga)

Aucun bus ne circule au départ de trois dépôts, selon M. Peeters. Ils s'agit de ceux du Vaartkaai, de Wuustwezel et de Zandvliet. Les syndicats ont décidé de mener leur action à la suite de plusieurs cas d'agression au cours des dernières semaines. En conséquence, un grand nombre de lignes du nord de la province d'Anvers ne sont plus desservies. "La direction de De Lijn regrette profondément que les syndicats n'aient pas respecté les engagements pris au sujet des préavis d'actions et mettent ainsi les voyageurs dans l'embarras", a réagi la société dans un communiqué. Pour plus d'informations sur les lignes de bus affectées, les voyageurs peuvent consulter le site web de la société (www.delijn.be) ou appeler la ligne d'information 070/220.200. (Belga)