Tel ce porte-conteneurs sur le Canal de Suez, ça fait désormais un an que la pandémie s'est posée là, au milieu de nos vies.
...

Tel ce porte-conteneurs sur le Canal de Suez, ça fait désormais un an que la pandémie s'est posée là, au milieu de nos vies.Vraiment chiante cette grosse péniche! Un an sans restos, sans bars, sans discothèques, sans cinémas et sans théâtres. Tout est bloqué.Heureusement, il nous reste largement de quoi nous divertir. Je ne parle pas du kayak ou du frisbee, mais bien des lives, conférences et autres comités de concertation de notre cher gouvernement. Encore plus de rebondissements que dans La Casa de papel !! J'ai hâte de voir la saison 2.Et pour couronner le tout, on n'a même pas de pénurie de papier toilette cette année. Elle est pas belle, la vie?