En 2011, la Belgique avait signalé 8 produits dangereux par l'intermédiaire du système RAPEX, contre 14 en 2010 et 3 en 2009. Selon le rapport, 3 des produits signalés par les pays participants provenaient de Belgique. La Chine reste le premier pays d'origine recensé par le système d'alerte (1.128 sur 2.278 produits) et représente 58% des notifications de produits présentant un risque grave. Les alertes concernaient principalement l'habillement, le textile et les articles de mode (34%), suivis par les jouets (19%) et les appareils et matériels électriques (11%). Il s'agissait le plus souvent de risques chimiques, de strangulation et de blessure. (Belga)

En 2011, la Belgique avait signalé 8 produits dangereux par l'intermédiaire du système RAPEX, contre 14 en 2010 et 3 en 2009. Selon le rapport, 3 des produits signalés par les pays participants provenaient de Belgique. La Chine reste le premier pays d'origine recensé par le système d'alerte (1.128 sur 2.278 produits) et représente 58% des notifications de produits présentant un risque grave. Les alertes concernaient principalement l'habillement, le textile et les articles de mode (34%), suivis par les jouets (19%) et les appareils et matériels électriques (11%). Il s'agissait le plus souvent de risques chimiques, de strangulation et de blessure. (Belga)