"Je salue la France pour son initiative et son courage", a déclaré M. Barroso lors d'une rencontre avec des journalistes de l'AFP avant l'ouverture du sommet France-Afrique à Paris. "La France prend une grande responsabilité que nous devons tous, en tant qu'Européens soutenir", a-t-il ajouté. "Nous avons débloqué 50 millions d'euros supplémentaires pour (...) appuyer cette mission africaine", a indiqué le président de la Commission, en référence à la force africaine Misca, appuyée par les forces françaises. "C'est une façon concrète de répondre aux attentes de la communauté internationale et des Africains" concernant la situation dans ce pays, a-t-il ajouté. M. Barroso a précisé que cette contribution s'ajoutait aux 225 millions d'euros versés au titre de l'aide au développement et à 20 millions d'euros d'aide humanitaire. Au lendemain du vert du Conseil de sécurité de l'ONU, l'armée française a lancé son opération en Centrafrique vendredi. "L'opération a commencé" et les forces françaises présentes en Centrafrique "ont développé des patrouilles dans Bangui", a déclaré le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian. (Belga)

"Je salue la France pour son initiative et son courage", a déclaré M. Barroso lors d'une rencontre avec des journalistes de l'AFP avant l'ouverture du sommet France-Afrique à Paris. "La France prend une grande responsabilité que nous devons tous, en tant qu'Européens soutenir", a-t-il ajouté. "Nous avons débloqué 50 millions d'euros supplémentaires pour (...) appuyer cette mission africaine", a indiqué le président de la Commission, en référence à la force africaine Misca, appuyée par les forces françaises. "C'est une façon concrète de répondre aux attentes de la communauté internationale et des Africains" concernant la situation dans ce pays, a-t-il ajouté. M. Barroso a précisé que cette contribution s'ajoutait aux 225 millions d'euros versés au titre de l'aide au développement et à 20 millions d'euros d'aide humanitaire. Au lendemain du vert du Conseil de sécurité de l'ONU, l'armée française a lancé son opération en Centrafrique vendredi. "L'opération a commencé" et les forces françaises présentes en Centrafrique "ont développé des patrouilles dans Bangui", a déclaré le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian. (Belga)