Lalao Ravalomanana, l'épouse de son rival et prédécesseur renversé en 2009, Marc Ravalomanana, figure également parmi les 41 candidats autorisés, de même que l'ancien chef d'Etat Didier Ratsiraka, 76 ans, selon cette liste affichée par la Cour électorale spéciale (CES) et consultée par l'AFP. La CES avait initialement reçu 49 dossiers de demandes de candidature mais un cinquantième s'est ajouté, celui de M. Rajoelina. Il avait pourtant accepté dans un geste d'apaisement consenti sous la pression internationale à ne pas briguer la présidence tandis que M. Ravalomanana s'engageait à faire de même. (Belga)

Lalao Ravalomanana, l'épouse de son rival et prédécesseur renversé en 2009, Marc Ravalomanana, figure également parmi les 41 candidats autorisés, de même que l'ancien chef d'Etat Didier Ratsiraka, 76 ans, selon cette liste affichée par la Cour électorale spéciale (CES) et consultée par l'AFP. La CES avait initialement reçu 49 dossiers de demandes de candidature mais un cinquantième s'est ajouté, celui de M. Rajoelina. Il avait pourtant accepté dans un geste d'apaisement consenti sous la pression internationale à ne pas briguer la présidence tandis que M. Ravalomanana s'engageait à faire de même. (Belga)