"Je n'ai pas réalisé l'ampleur de la situation", a déclaré la prévenue. "J'ai envoyé de l'argent à mon mari en Somalie mais je pensais que c'était pour ses besoins propres", a-t-elle dit. Le procureur fédéral, Jean-Marc Trigaux, a rappelé que la prévenue, placée sur écoute, avait tenu des propos radicaux au téléphone avec son mari, Rachid Benomari. Cet homme, prévenu pour avoir participé aux activités d'un groupe terroriste en qualité de dirigeant, est toujours détenu au Kenya, tout comme deux autres prévenus, Mustapha Bouyahbaren et Mohamed Saïd. Le procureur a également rappelé que Rachid Benomari avait envoyé à sa femme des photos de lui posant armé, après les envois d'argent de celle-ci. La prévenue a avoué avoir collecté plusieurs milliers d'euros, selon son estimation, à son époux parti en Somalie en avril 2011. Dix-neuf personnes comparaissent devant le tribunal correctionnel de Bruxelles pour avoir participé aux activités de groupes terroristes en Syrie et en Somalie, soit en combattant aux côtés de milices musulmanes radicales soit en leur apportant une aide matérielle. (Belga)

"Je n'ai pas réalisé l'ampleur de la situation", a déclaré la prévenue. "J'ai envoyé de l'argent à mon mari en Somalie mais je pensais que c'était pour ses besoins propres", a-t-elle dit. Le procureur fédéral, Jean-Marc Trigaux, a rappelé que la prévenue, placée sur écoute, avait tenu des propos radicaux au téléphone avec son mari, Rachid Benomari. Cet homme, prévenu pour avoir participé aux activités d'un groupe terroriste en qualité de dirigeant, est toujours détenu au Kenya, tout comme deux autres prévenus, Mustapha Bouyahbaren et Mohamed Saïd. Le procureur a également rappelé que Rachid Benomari avait envoyé à sa femme des photos de lui posant armé, après les envois d'argent de celle-ci. La prévenue a avoué avoir collecté plusieurs milliers d'euros, selon son estimation, à son époux parti en Somalie en avril 2011. Dix-neuf personnes comparaissent devant le tribunal correctionnel de Bruxelles pour avoir participé aux activités de groupes terroristes en Syrie et en Somalie, soit en combattant aux côtés de milices musulmanes radicales soit en leur apportant une aide matérielle. (Belga)