En outre, l'ambassadeur égyptien, rappelé le 15 août au Caire, ne retournera pas à Ankara et le niveau de la représentation diplomatique égyptienne en Turquie sera abaissé, avec désormais seulement un chargé d'affaires, a précisé le ministère. Ces décisions ont été prises en raison des déclarations de M. Erdogan qui "constituent une ingérence inacceptable dans les affaires internes de l'Egypte et sont une provocation", a expliqué à l'AFP Badr Abdelaty, porte-parole du ministère. (Belga)

En outre, l'ambassadeur égyptien, rappelé le 15 août au Caire, ne retournera pas à Ankara et le niveau de la représentation diplomatique égyptienne en Turquie sera abaissé, avec désormais seulement un chargé d'affaires, a précisé le ministère. Ces décisions ont été prises en raison des déclarations de M. Erdogan qui "constituent une ingérence inacceptable dans les affaires internes de l'Egypte et sont une provocation", a expliqué à l'AFP Badr Abdelaty, porte-parole du ministère. (Belga)