L'avocat liégeois Victor Hissel a toujours été très actif dans des fonctions de curateur de faillites. Il avait également été l'avocat des parents de Julie et Mélissa avant d'être rattrapé par la justice et d'être condamné pour des faits de détention illégale d'images pédopornographiques. La décision définitive de sa condamnation sur le plan pénal avait ensuite eu des répercussions sur le plan professionnel puisque Victor Hissel avait été sanctionné d'une suspension effective de 6 mois de ses fonctions d'avocat. A l'époque de sa suspension, Victor Hissel était encore curateur de 28 faillites, dont certaines de sociétés importantes. Au lieu de lui désigner un remplaçant temporaire ou un co-curateur durant sa période de suspension, le tribunal du commerce avait décidé de son remplacement définitif des 28 curatelles. La cour d'appel a réformé cette décision et a décidé de restituer à Victor Hissel ses 28 dossiers de curatelle. (Belga)

L'avocat liégeois Victor Hissel a toujours été très actif dans des fonctions de curateur de faillites. Il avait également été l'avocat des parents de Julie et Mélissa avant d'être rattrapé par la justice et d'être condamné pour des faits de détention illégale d'images pédopornographiques. La décision définitive de sa condamnation sur le plan pénal avait ensuite eu des répercussions sur le plan professionnel puisque Victor Hissel avait été sanctionné d'une suspension effective de 6 mois de ses fonctions d'avocat. A l'époque de sa suspension, Victor Hissel était encore curateur de 28 faillites, dont certaines de sociétés importantes. Au lieu de lui désigner un remplaçant temporaire ou un co-curateur durant sa période de suspension, le tribunal du commerce avait décidé de son remplacement définitif des 28 curatelles. La cour d'appel a réformé cette décision et a décidé de restituer à Victor Hissel ses 28 dossiers de curatelle. (Belga)