Le tribunal de l'application des peines (TAP) doit encore se prononcer sur cette rencontre. Dans le cas d'une médiation entre Michelle Martin et Jean-Denis Lejeune, le TAP doit en effet donner son autorisation, dans la mesure où les parties civiles avaient requis qu'une certaine distance soit établie entre elles et Michelle Martin. Le tribunal de l'application des peines de Mons doit se prononcer demain/jeudi, a encore indiqué Me Beauthier. (PVO)

Le tribunal de l'application des peines (TAP) doit encore se prononcer sur cette rencontre. Dans le cas d'une médiation entre Michelle Martin et Jean-Denis Lejeune, le TAP doit en effet donner son autorisation, dans la mesure où les parties civiles avaient requis qu'une certaine distance soit établie entre elles et Michelle Martin. Le tribunal de l'application des peines de Mons doit se prononcer demain/jeudi, a encore indiqué Me Beauthier. (PVO)