A la faveur d'une vaste offensive lancée depuis 20 jours, les troupes du régime de Bachar al-Assad ont notamment pris le contrôle d'une partie de l'autoroute reliant la métropole d'Alep à la ville d'Al-Bab, dernier bastion de l'EI dans la province d'Alep.

L'avancée de l'armée intervient alors que depuis le 10 décembre, Al-Bab est visée par une offensive menée par des rebelles syriens appuyés par les troupes de la Turquie au sein de l'opération "Bouclier de l'Euphrate".

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), ces derniers seraient arrivés aux portes d'Al-Bab où de violents combats ont eu lieu jeudi, faisant 11 morts au sein de l'EI et sept combattants du "Bouclier de l'Euphrate". "Il pourrait y avoir des soldats turcs" parmi ces derniers "mais nous ne savons pas encore", a ajouté le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahman.

Il a ajouté ignorer s'il y avait des morts parmi les forces du régime de Damas. Ces dernières se trouvaient encore a quelques kilomètres au d'Al-Bab, selon cette organisation basée en Grande-Bretagne.

Les troupes pro-régime, après avoir repris le 22 décembre aux rebelles la totalité de la ville d'Alep, la deuxième de Syrie, ont intensifié leurs opérations contre les secteurs contrôlés par l'EI dans la province. (Belga)

A la faveur d'une vaste offensive lancée depuis 20 jours, les troupes du régime de Bachar al-Assad ont notamment pris le contrôle d'une partie de l'autoroute reliant la métropole d'Alep à la ville d'Al-Bab, dernier bastion de l'EI dans la province d'Alep. L'avancée de l'armée intervient alors que depuis le 10 décembre, Al-Bab est visée par une offensive menée par des rebelles syriens appuyés par les troupes de la Turquie au sein de l'opération "Bouclier de l'Euphrate". Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), ces derniers seraient arrivés aux portes d'Al-Bab où de violents combats ont eu lieu jeudi, faisant 11 morts au sein de l'EI et sept combattants du "Bouclier de l'Euphrate". "Il pourrait y avoir des soldats turcs" parmi ces derniers "mais nous ne savons pas encore", a ajouté le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahman. Il a ajouté ignorer s'il y avait des morts parmi les forces du régime de Damas. Ces dernières se trouvaient encore a quelques kilomètres au d'Al-Bab, selon cette organisation basée en Grande-Bretagne.Les troupes pro-régime, après avoir repris le 22 décembre aux rebelles la totalité de la ville d'Alep, la deuxième de Syrie, ont intensifié leurs opérations contre les secteurs contrôlés par l'EI dans la province. (Belga)