Il laisse son siège au parlement flamand à la vice-présidente du sp.a Joke Quintens et quitte aussi son poste de sénateur de Communauté. Ludo Sannen (59 ans) évoque "d'autres défis en dehors de la politique". Il a fait figure de pionniers des Verts flamands dans le Limbourg. Il a été élu au parlement flamand en 1995 sur une liste Agalev (devenu Groen). La défaite électorale de 2003, qui a entraîné les démissions de Mieke Vogels et Vera Dua, lui a permis de monter au gouvernement flamand, avant de présenter lui-même sa démission huit mois plus tard. Son parti venait de renoncer à un cartel avec le sp.a, ce qui l'a convaincu de suivre un autre cartel, celui formé par le sp.a et Spirit. En 2007, Ludo Sannen est devenu chef de groupe sp.a au parlement flamand. Non élu directement en 2009, il devint chef de cabinet de la ministre flamande Freya Van den Bossche (sp.a). Il retrouve un siège au parlement flamand en 2010 après le départ de Peter Vanvelthoven à la Chambre. (Belga)

Il laisse son siège au parlement flamand à la vice-présidente du sp.a Joke Quintens et quitte aussi son poste de sénateur de Communauté. Ludo Sannen (59 ans) évoque "d'autres défis en dehors de la politique". Il a fait figure de pionniers des Verts flamands dans le Limbourg. Il a été élu au parlement flamand en 1995 sur une liste Agalev (devenu Groen). La défaite électorale de 2003, qui a entraîné les démissions de Mieke Vogels et Vera Dua, lui a permis de monter au gouvernement flamand, avant de présenter lui-même sa démission huit mois plus tard. Son parti venait de renoncer à un cartel avec le sp.a, ce qui l'a convaincu de suivre un autre cartel, celui formé par le sp.a et Spirit. En 2007, Ludo Sannen est devenu chef de groupe sp.a au parlement flamand. Non élu directement en 2009, il devint chef de cabinet de la ministre flamande Freya Van den Bossche (sp.a). Il retrouve un siège au parlement flamand en 2010 après le départ de Peter Vanvelthoven à la Chambre. (Belga)