Cette exposition met en lumière les multiples aspects du travail de cet artiste adepte de l'"oeuvre d'art absolue". Des espaces aménagés et des pièces significatives des créations de Henry Van de Velde (1890-1930), dans le domaine de l'artisanat (meubles, travaux en métal, textile ou céramique) ainsi que dans celui de l'art du livre, constituent l'ossature de cette manifestation. Il est possible de visiter la Maison Schulenberg à Gera (Thuringe), une villa style Art Nouveau conçue par Van de Velde, et qui a conservé intégralement ses espaces intérieurs et extérieurs originaux, son ameublement ainsi que son jardin d'époque. Les visiteurs peuvent aussi, jusqu'au 12 mai, suivre les traces architecturales de Van de Velde lors d'une promenade organisée à l'Université Bauhaus-Weimar. L'architecte belge a dessiné les plans de nombreux édifices en Allemagne, d'où sans doute cette ferveur chez nos voisins pour son travail. En Belgique, il réalisa notamment la "Tour aux Livres" à Gand. Après la Seconde Guerre mondiale, soupçonné de "germanophilie", il s'établira en Suisse où il décédera en 1957. (SLE)

Cette exposition met en lumière les multiples aspects du travail de cet artiste adepte de l'"oeuvre d'art absolue". Des espaces aménagés et des pièces significatives des créations de Henry Van de Velde (1890-1930), dans le domaine de l'artisanat (meubles, travaux en métal, textile ou céramique) ainsi que dans celui de l'art du livre, constituent l'ossature de cette manifestation. Il est possible de visiter la Maison Schulenberg à Gera (Thuringe), une villa style Art Nouveau conçue par Van de Velde, et qui a conservé intégralement ses espaces intérieurs et extérieurs originaux, son ameublement ainsi que son jardin d'époque. Les visiteurs peuvent aussi, jusqu'au 12 mai, suivre les traces architecturales de Van de Velde lors d'une promenade organisée à l'Université Bauhaus-Weimar. L'architecte belge a dessiné les plans de nombreux édifices en Allemagne, d'où sans doute cette ferveur chez nos voisins pour son travail. En Belgique, il réalisa notamment la "Tour aux Livres" à Gand. Après la Seconde Guerre mondiale, soupçonné de "germanophilie", il s'établira en Suisse où il décédera en 1957. (SLE)