De lourdes économies pourraient menacer les activités de base de l'agence. En cas de fortes coupes budgétaires, il n'y aurait pas assez d'argent pour mener des analyses ou encore payer les frais de déplacement des agents. L'AFSCA n'a pas voulu faire de commentaires supplémentaires sur la fuite de cette lettre. "Nous restons optimistes quant à l'issue favorable du dossier et ne voulons pas créer de polémique en faisant des commentaires", a expliqué la porte-parole Lieve Busschots. (Belga)

De lourdes économies pourraient menacer les activités de base de l'agence. En cas de fortes coupes budgétaires, il n'y aurait pas assez d'argent pour mener des analyses ou encore payer les frais de déplacement des agents. L'AFSCA n'a pas voulu faire de commentaires supplémentaires sur la fuite de cette lettre. "Nous restons optimistes quant à l'issue favorable du dossier et ne voulons pas créer de polémique en faisant des commentaires", a expliqué la porte-parole Lieve Busschots. (Belga)