Shpend Ahmeti, le candidat du mouvement nationaliste albanais Vetevendosje (Auto-détermination) a remporté la victoire à Pristina, infligeant une défaite au maire sortant, qui appartient à la Ligue démocratique du Kosovo (LDK) de l'ancien dirigeant kosovar Ibrahim Rugova, a annoncé la commission électorale centrale, après le dépouillement de 99,8% des bulletins de vote. Le mouvement nationaliste albanais, qui s'oppose à toute présence étrangère, y compris celle de l'Union européenne et de l'Otan, va ainsi désormais contrôler la ville la plus importante du Kosovo. Le Parti démocratique du Kosovo (PDK au pouvoir) du Premier ministre Hashim Thaci a perdu le pouvoir dans trois villes, mais il garde le contrôle de dix municipalités, sur les 29 que compte le Kosovo. Le candidat serbe soutenu par Belgrade, Krstimir Pantic, a remporté la mairie de Kosovska Mitrovica, face au candidat serbe indépendant Oliver Ivanovic. Le scrutin devait également permettre la mise en place d'une "association des municipalités serbes" appelée à remplacer les institutions de l'Etat serbe dans le nord du Kosovo, dont la présence est considérée comme illégale aussi bien par Pristina que par la communauté internationale. (Belga)

Shpend Ahmeti, le candidat du mouvement nationaliste albanais Vetevendosje (Auto-détermination) a remporté la victoire à Pristina, infligeant une défaite au maire sortant, qui appartient à la Ligue démocratique du Kosovo (LDK) de l'ancien dirigeant kosovar Ibrahim Rugova, a annoncé la commission électorale centrale, après le dépouillement de 99,8% des bulletins de vote. Le mouvement nationaliste albanais, qui s'oppose à toute présence étrangère, y compris celle de l'Union européenne et de l'Otan, va ainsi désormais contrôler la ville la plus importante du Kosovo. Le Parti démocratique du Kosovo (PDK au pouvoir) du Premier ministre Hashim Thaci a perdu le pouvoir dans trois villes, mais il garde le contrôle de dix municipalités, sur les 29 que compte le Kosovo. Le candidat serbe soutenu par Belgrade, Krstimir Pantic, a remporté la mairie de Kosovska Mitrovica, face au candidat serbe indépendant Oliver Ivanovic. Le scrutin devait également permettre la mise en place d'une "association des municipalités serbes" appelée à remplacer les institutions de l'Etat serbe dans le nord du Kosovo, dont la présence est considérée comme illégale aussi bien par Pristina que par la communauté internationale. (Belga)