Berten V. avait pris le tram à Mortsel peu après minuit, le 7 octobre. Marcin D. l'a remarqué et a appelé ses comparses. Ceux-ci se sont retrouvés à la station de prémétro Diamant, où ils ont attendu le tram. Dès que le tram est arrivé, la bande a bloqué les portes et a cerné la victime. Marcin D. a mené la première charge, quatre de ses complices suivant son exemple. La victime a subi une commotion cérébrale, a eu le nez et des dents cassés et a gardé une séquelle à l'oeil. On ignore toujours le mobile de l'agression. Le juge a qualifié les faits de lâches, sans scrupules et immondes. (PVO)

Berten V. avait pris le tram à Mortsel peu après minuit, le 7 octobre. Marcin D. l'a remarqué et a appelé ses comparses. Ceux-ci se sont retrouvés à la station de prémétro Diamant, où ils ont attendu le tram. Dès que le tram est arrivé, la bande a bloqué les portes et a cerné la victime. Marcin D. a mené la première charge, quatre de ses complices suivant son exemple. La victime a subi une commotion cérébrale, a eu le nez et des dents cassés et a gardé une séquelle à l'oeil. On ignore toujours le mobile de l'agression. Le juge a qualifié les faits de lâches, sans scrupules et immondes. (PVO)