Jonathan Borlée revenait, le jour des faits, du rallye Télévie. Il avait à cette occasion été autorisé à prendre place au volant d'une BMW M5 en compagnie d'autres invités. C'est avec ce véhicule qu'il a été flashé. Le juge s'est montré ferme avec l'athlète, notamment en raison de son rôle d'exemple. "Il dispose d'un casier judiciaire vierge, mais je suis sûr que ce n'était pas sa première fois", a-t-il déclaré. Jonathan Borlée rejoint ainsi la liste des athlètes belges de haut niveau condamnés pour une vitesse excessive au volant, aux côtés notamment de Jonathan Legear, Emile Mpenza, Tom Boonen ou encore Anthony Vanden Borre. (Belga)

Jonathan Borlée revenait, le jour des faits, du rallye Télévie. Il avait à cette occasion été autorisé à prendre place au volant d'une BMW M5 en compagnie d'autres invités. C'est avec ce véhicule qu'il a été flashé. Le juge s'est montré ferme avec l'athlète, notamment en raison de son rôle d'exemple. "Il dispose d'un casier judiciaire vierge, mais je suis sûr que ce n'était pas sa première fois", a-t-il déclaré. Jonathan Borlée rejoint ainsi la liste des athlètes belges de haut niveau condamnés pour une vitesse excessive au volant, aux côtés notamment de Jonathan Legear, Emile Mpenza, Tom Boonen ou encore Anthony Vanden Borre. (Belga)