Les femmes ont été tuées par des hommes armés dans une maison du quartier de Kerrada, dans le centre de Bagdad, et les trois hommes ont été visés alors qu'ils circulaient à pied sur l'axe principal de la zone de Michahada. Les motifs de ces meurtres n'étaient pas clairs dans l'immédiat, les attaques armées ciblant généralement les forces de sécurité ou les fonctionnaires. Bien que les violences aient diminué depuis le conflit confessionnel de 2006-2007, elles ont encore tué plus de 200 personnes chaque mois depuis le début de l'année, selon les bilans basés sur des sources médicales et de sécurité. Ces dernières violences portent à 109 le bilan des morts depuis début mai. (Belga)

Les femmes ont été tuées par des hommes armés dans une maison du quartier de Kerrada, dans le centre de Bagdad, et les trois hommes ont été visés alors qu'ils circulaient à pied sur l'axe principal de la zone de Michahada. Les motifs de ces meurtres n'étaient pas clairs dans l'immédiat, les attaques armées ciblant généralement les forces de sécurité ou les fonctionnaires. Bien que les violences aient diminué depuis le conflit confessionnel de 2006-2007, elles ont encore tué plus de 200 personnes chaque mois depuis le début de l'année, selon les bilans basés sur des sources médicales et de sécurité. Ces dernières violences portent à 109 le bilan des morts depuis début mai. (Belga)