Equipés de matériel anti-émeutes, les policiers sont entrés dans l'hôtel, ordonnant aux journalistes de quitter les lieux, mais ils ont ensuite laissé la place à des membres de l'opposition qui ont rassemblé à nouveau les journalistes, leur demandant d'attendre l'arrivée du leader de l'opposition.

Arrivé deuxième du scrutin remporté dès le premier tour par le président sortant Emmerson Mnangagwa avec 50,8% des voix, M. Chamisa devait s'exprimer après l'annonce de ces résultats qu'il a qualifiés de "faux" sur Twitter.

Des partisans de l'opposition chantaient devant les forces de police tandis que l'incertitude planait toujours en début d'après-midi sur la tenue de la conférence.

Equipés de matériel anti-émeutes, les policiers sont entrés dans l'hôtel, ordonnant aux journalistes de quitter les lieux, mais ils ont ensuite laissé la place à des membres de l'opposition qui ont rassemblé à nouveau les journalistes, leur demandant d'attendre l'arrivée du leader de l'opposition. Arrivé deuxième du scrutin remporté dès le premier tour par le président sortant Emmerson Mnangagwa avec 50,8% des voix, M. Chamisa devait s'exprimer après l'annonce de ces résultats qu'il a qualifiés de "faux" sur Twitter.Des partisans de l'opposition chantaient devant les forces de police tandis que l'incertitude planait toujours en début d'après-midi sur la tenue de la conférence.