"Il est aussi dans l'intérêt de l'Iran et particulièrement dans l'intérêt de l'Irak de choisir la voie de la pondération et non la voie de l'escalade", a indiqué Mme von der Leyen en marge d'une réunion des conservateurs bavarois de la CSU à Seeon (sud). "Nous sommes très préoccupés du fait que l'Iran ait annoncé ne plus se sentir lié par l'accord sur le nucléaire", a poursuivi la présidente de la Commission.

Les autorités iraniennes ont indiqué dimanche qu'elles s'affranchissaient de toute limite sur l'enrichissement d'uranium. "L'Iran doit comprendre qu'il est dans son propre intérêt de revenir à l'accord sur le nucléaire" conclu en 2015 entre l'Iran et les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni et Russie) plus l'Allemagne, a-t-elle insisté.

Elle a également confirmé la tenue vendredi d'une réunion extraordinaire des ministres européens des Affaires étrangères alors que l'UE cherche à apaiser les tensions après la mort de Qassem Soleimani, tué dans un raid américain à Bagdad.

"Il est aussi dans l'intérêt de l'Iran et particulièrement dans l'intérêt de l'Irak de choisir la voie de la pondération et non la voie de l'escalade", a indiqué Mme von der Leyen en marge d'une réunion des conservateurs bavarois de la CSU à Seeon (sud). "Nous sommes très préoccupés du fait que l'Iran ait annoncé ne plus se sentir lié par l'accord sur le nucléaire", a poursuivi la présidente de la Commission. Les autorités iraniennes ont indiqué dimanche qu'elles s'affranchissaient de toute limite sur l'enrichissement d'uranium. "L'Iran doit comprendre qu'il est dans son propre intérêt de revenir à l'accord sur le nucléaire" conclu en 2015 entre l'Iran et les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni et Russie) plus l'Allemagne, a-t-elle insisté. Elle a également confirmé la tenue vendredi d'une réunion extraordinaire des ministres européens des Affaires étrangères alors que l'UE cherche à apaiser les tensions après la mort de Qassem Soleimani, tué dans un raid américain à Bagdad.