Après les prophètes qui peuplent la Bible, tous rapporteurs de l'existence de Dieu, il en est d'autres, plus près de nous, qui se passent depuis le relais pour témoigner du message universel du Christ à travers leuraction, leur pensée, leur martyre.

Le Vif/L'Express présente dans ces pages une cinquantaine de ces messagers de la Bonne nouvelle.

Certes, leur prosélytisme fut parfois plus teinté de sang que d'amour et certains d'entre eux montrent combien l'Eglise s'abîme lorsqu'elle troque l'autorité spirituel1e pour le pouvoir politique. Reste que les visages empreints de sainteté s'imposent au fil des siècles; l'ouverture aux autres scande les âges de la chrétienté. Sans en avoir le monopole, bien sûr, l'action humanitaire devient consubstantielle de l'Eglise, fidèle au message de Miséricorde du Christ.

Vincent de Paul, l'abbé Pierre, Mère Thresa ... l'ont incarné hier, le pape François l'exprime aujourd'hui avec courage face à un monde inquiet et en repli sur lui-même.

Dans cette galerie de portraits, apparaissent aussi de nombreuses femmes, qui sont parvenues à trouver leur place dans une Eglise intrinsèquement masculine. Tenues à l'écart de l'institution, elles ont emprunté le chemin de la spiritualité, jusqu'à l'extase, pour sublimer, notamment, le culte maria.

L'importance des pèlerinages qui sont consacrés de nos jours à la Vierge Marie atteste de .leur charisme. Elles comptent parmi ces belles âmes que "le Seigneur alluma, illumina", comme le dit Teilhard de Chardin.

Voyage au coeur des lumières de la civilisation européenne.

EN VENTE MAINTENANT.

Les abonnés reçoivent un bon de réduction de -5€ avec Le Vif/L'Express du 20 janvier.

Après les prophètes qui peuplent la Bible, tous rapporteurs de l'existence de Dieu, il en est d'autres, plus près de nous, qui se passent depuis le relais pour témoigner du message universel du Christ à travers leuraction, leur pensée, leur martyre.Le Vif/L'Express présente dans ces pages une cinquantaine de ces messagers de la Bonne nouvelle.Certes, leur prosélytisme fut parfois plus teinté de sang que d'amour et certains d'entre eux montrent combien l'Eglise s'abîme lorsqu'elle troque l'autorité spirituel1e pour le pouvoir politique. Reste que les visages empreints de sainteté s'imposent au fil des siècles; l'ouverture aux autres scande les âges de la chrétienté. Sans en avoir le monopole, bien sûr, l'action humanitaire devient consubstantielle de l'Eglise, fidèle au message de Miséricorde du Christ. Vincent de Paul, l'abbé Pierre, Mère Thresa ... l'ont incarné hier, le pape François l'exprime aujourd'hui avec courage face à un monde inquiet et en repli sur lui-même.Dans cette galerie de portraits, apparaissent aussi de nombreuses femmes, qui sont parvenues à trouver leur place dans une Eglise intrinsèquement masculine. Tenues à l'écart de l'institution, elles ont emprunté le chemin de la spiritualité, jusqu'à l'extase, pour sublimer, notamment, le culte maria.L'importance des pèlerinages qui sont consacrés de nos jours à la Vierge Marie atteste de .leur charisme. Elles comptent parmi ces belles âmes que "le Seigneur alluma, illumina", comme le dit Teilhard de Chardin.Voyage au coeur des lumières de la civilisation européenne.